Au fait c’est quoi un portefeuille ?

Par définition, un wallet ou portefeuille numérique est un logiciel incontournable pour stocker, envoyer ou recevoir des crypto-monnaies.

Il faut donc avant tout avoir un wallet pour conserver ses devises. Ce porte-monnaie numérique permet tout d’abord de mettre à l’abri l’ensemble des clés publiques et privées du propriétaire. Ces clés permettent à la fois d’envoyer ou de recevoir de l’argent numérique, mais aussi de visualiser l’ensemble des transactions réalisées dans la blockchain. En outre, la clé privée – élément indispensable à ne jamais partager – constitue l’équivalent de la signature du détenteur du portefeuille et permet de prouver à l’ensemble du réseau que l’on est bien le propriétaire des crypto-monnaies.

Pour simplifier les choses, on pourrait comparer le wallet à une boîte aux lettres dont :

  • l’adresse publique est l’adresse inscrite sur la boîte aux lettres
  • la clé privée est la clé de la boîte aux lettres
Boites aux lettres

Veuillez donc bien mettre à l’abri votre clé privée, on vous aura prévenu 😉

Les différents types de portefeuilles numériques

Il existe une multitude de wallet, chacun répondant à une utilisation particulière. Nous allons vous présenter l’ensemble de ces portefeuilles et vous guider vers celui qui correspondra le mieux à vos attentes.

  1. Les portefeuilles papier
  2. Les portefeuilles matériels
  3. Portefeuilles sur ordinateur
  4. Portefeuilles sur téléphone mobile
  5. Les portefeuilles en ligne

1. Portefeuilles papier (paper wallet)

Le portefeuille papier est l’option la plus simple pour un stockage hors-ligne à long terme. En effet, ce genre de wallet est tout bonnement un bout de papier contenant l’adresse publique, la clé privée et un QR code. C’est une façon rapide et économe de stocker ces crypto-monnaies. Cependant, le papier peut aisément se détériorer. Soyez donc vigilant en conservant votre paper wallet à l’abri de l’humidité et de tout objet inflammable.

2. Portefeuilles matériel (hardware wallet)

En vogue, les portefeuilles matériels sont de plus en plus utilisés. Ils permettent le stockage hors-ligne des clés privées de manière sûre. Ces petits appareils – exempts de virus – sont pratiques pour le stockage mais moins adaptés comme moyen de paiement régulier.

La société française Ledger et la société tchèque SatoshiLabs dominent ce marché avec notamment les porte-monnaies électroniques Ledger et Trezor.

ledger logo compagnie proposant des hardwares wallets portefeuilles numériques matériels
ledger nano s : comment choisir son wallet ou portefeuille numérique (hardware wallet) sécurisé.

Ledger Nano S : Portefeuille électronique crée en 2016, de fabrication française et hautement sécurisé. Relativement simple d’utilisation, transactions sécurisées. Large choix de cryptomonnaies. Facilité de transport. Bon rapport qualité/prix.

ledger nano x : comment choisir son wallet ou portefeuille numérique (hardware wallet) sécurisé.

Ledger Nano X : Portefeuille électronique crée en 2019, version améliorée du Nano S avec un plus grand écran et une connexion Bluetooth permettant de stocker plus de cryptomonnaies. Compatible avec IOS. Plus facile à utiliser que la version précédente. Mais prix beaucoup plus élevé, est-ce justifié ?

Trezor logo compagnie proposant des hardwares portefeuilles numérique matériels
Trezor One wallet portefeuille numérique ultra performant

Trezor One : Trezor – société apparue en 2014 et leader sur le marché, propose un appareil ultra performant qui permet d’effectuer des transactions de manières totalement sécurisées. Prix abordable. Taille de clé USB, donc facile à transporter. Logiciels open-source.

Trezor Model T portefeuille numérique ultra performant

Trezor Model T : Ecran tactile couleur sans boutons. Sécurité avec notamment le code source du micro-logiciel en open-source. Prix élevé.

3. Portefeuille sur ordinateur (desktop wallet)

Certainement le plus utilisé. Il consiste à installer un logiciel – sur un ordinateur – téléchargeable sur le site officiel de la cryptomonnaie concernée. En effet, chaque devise possède son propre portefeuille de bureau avec un code source ouvert et accessible sur github.

Pour autant, ces portefeuilles logiciels sont directement connectés à Internet (hot wallet) et donc vulnérables aux virus. Veuillez à bien installer le logiciel officiel.

De plus, si vous installez un client type nœud complet (full node) alors vous devrez télécharger l’ensemble de la blockchain sur votre ordinateur (parfois une centaine de Gigaoctets) vous garantissant au final une sécurité accrue.

Néanmoins des solutions plus légères existent, notamment des clients légers comme Electrum, Jaxx ou Exodus.

4. Portefeuille sur mobile (mobile wallet)

Les portefeuilles mobiles sont assez similaires aux portefeuilles de bureau. Sauf qu’ils sont plus légers, pratique et portable. C’est aussi le mode de paiement idéal pour les transactions en face à face. Un wallet mobile permet effectivement une utilisation simplifié et rapide grâce aux QR code. Si vous souhaitez faire des achats réguliers ou transmettre des devises à votre entourage, nous vous conseillons vivement ce type de wallet.

Par contre, les dommages ou la perte de l’appareil peuvent potentiellement entraîner une perte de fonds. Il est donc conseillé d’activer l’authentification à deux facteurs et de stocker une petite quantité de crypto-devises sur votre wallet.

5. Portefeuille en ligne (web wallet)

Les portefeuilles en ligne ont la particularité d’être facile à utiliser et d’être accessible n’importe quand et n’importe où sur la planète. Vous avez juste besoin d’un ordinateur ou un smartphone ayant accès à internet.

Cependant, il est important de vérifier que vous avez bien le contrôle de vos clés privées et que vous êtes nommément le propriétaire.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 4

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Catégories : Cryptomonnaie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :